La Culture AU PLURIEL

La Culture AU PLURIEL

cultureBayonne est une ville créative, riche de l’énergie de ses habitants et de ses associations, riche de sa diversité culturelle. Nous entendons encourager toute synergie entre les Bayonnais et repenser le fonctionnement des structures culturelles, en développant les compétences partagées avec l’ACBA.

Cette diversité linguistique et culturelle est l’atout des métropoles du XXIe siècle. Nous encouragerons les activités interculturelles, sources de lien social, sans hiérarchie entre les modes d’expression : street art, Dantzazpi–Baionan kantuz, musique classique, électro, rap, opéra…

Le tissu associatif, les MVC et la médiathèque seront les garants de cette démocratie culturelle et constitueront les outils privilégiés d’une valorisation de ces différences qui enrichissent notre vie en commun.Nous entendons privilégier une programmation culturelle qui soit aussi issue de demandes ex-primées par les Bayonnaises et les Bayonnais dans leur quartier.

Le rôle des institutions sera alors de relayer cette demande auprès des artistes en organisant des échanges directs entre les habitants et les artistes sollicités. Il faut « perturber » Bayonne, faire de la culture la respiration de notre vie en commun.

35 langues sont parlées à Bayonne !
Il est essentiel de valoriser cette richesse, porteuse d’échanges inter culturels et d’ouverture à la diversité. Parmi ces langues, l’occitan symbolise les racines gasconnes de la Ville. Parallèlement aux efforts qui seront menés en faveur de la langue basque, les initiatives visant le développement de la langue et de la culture gasconne seront largement encouragées et relayées par la Ville de Bayonne en lien avec la politique publique menée par les autres collectivités sur l’ensemble de l’aire linguistique occitane.

Premières actions que nous menerons :

  • Créer un lieu et un portail Internet dédiés aux échanges multilinguistiques et multiculturels.
  • Mettre en place en place des ateliers de pratique artistique et de découverte de la ville et de ses quartiers pour tous les habitants (notamment pour les nouveaux arrivants) et dans le cadre des activités périscolaires.
  • Dans les domaines dotés d’activités professionnalisantes (Conservatoire de Musique, d’art dramatique et de danse, Ecole d’Art, audio-visuel), créer des ponts entre les structures institutionnelles et les pratiques amateur.
  • Donner carte blanche aux artistes pour investir les interstices de la Cité : cabane des contes, cinéma de plein air, arts de la rue, joutes de bertsulari, guinguette itinérante, cirque mobile, arbres à palabres, radeau rock sur l’Adour.
  • Favoriser l’accès gratuit à certaines manifestations culturelles avec la carte citoyenne.
  • Participer à la dynamique « Saint-Sébastien-Donostia 2016, capitale européenne de la culture »par des projets élaborés de façon pérenne.
  • Ouvrir les musées pour qu’ils deviennent des espaces  d’appropriation culturelle et d’éducation patrimoniale.
  • Dédier de nouveaux espaces à la culture : Centre d’art contemporain, Maison de la poésie polyglotte, Cité des Musiques du monde… en privilégiant la rive droite de l’Adour.