Solidarité envers les migrants

Solidarité envers les migrants

Lors du Conseil Municipal du 18 octobre 2018, nous avions demandé à ce que la question des migrants soit inscrite à l’ordre du jour, afin d’aborder la situation à laquelle Bayonne était confrontée depuis le début de l’été. En effet, la position xénophobe de l’actuel gouvernement italien a activé un flux de circulation vers l’Espagne, faisant de Bayonne et de sa gare routière en particulier, un lieu de passage quotidien pour des dizaines de migrants, en route vers les grandes métropoles. La grande précarité à laquelle sont exposés ces migrants a généré un mouvement de solidarité, de la part de bayonnaises et de bayonnais, qui se sont mobilisés pour apporter à ces personnes l’aide qui s’imposait. Ce premier débat public en Conseil Municipal auquel toutes les sensibilités ont pris part, a mis en évidence un large consensus sur la nécessité de relayer cette initiative citoyenne par une intervention publique adaptée. Consensus qu’il nous semble important de cultiver sur cette question des migrants, pour continuer de faire vivre à Bayonne et sur l’ensemble du Pays basque, une tradition d’ouverture et d’accueil.
Suite à ce débat, la Ville et la Communauté d’Agglomération Pays Basque, se sont toutes les deux, saisies de la situation, pour mettre à disposition une logistique en termes d’hébergement, de repas et d’hygiène, afin de répondre à ces besoins de 1 ère nécessité et permettre aux bénévoles du collectif Diakité de poursuivre leur action dans des conditions grandement améliorées. Nous nous félicitons de ce message de solidarité qu’adressent ainsi ces 2 collectivités.
Il faudra aussi dans le même esprit répondre, à la problématique du logement d’urgence pour les migrants, qui sont aujourd’hui hébergés par des familles du Pays basque, dont les capacités d’accueil sont forcément limitées. Cela devra aussi relever de l’initiative des acteurs publics locaux, dans un contexte où l’Etat ne fera pas face à ses responsabilités.